Licence bar à Aix en Provence


Se lancer dans la création ou la reprise  d’un bar est bien souvent une superbe aventure. Cependant, pour que le rêve ne tourne pas au cauchemar, il faut s’y être bien préparé. De nombreuses obligations incombent au futur gérant de débit de boissons, notamment relatives au droit de vendre de l’alcool. Présentation des différentes modalités précédant l’ouverture d’un bar à Aix en Provence.

Description : qu’est-ce que la licence bar à Aix en Provence ?

La licence bar à Aix en Provence recouvre ce que l’on appelle plus régulièrement la licence de débits de boissons c’est à dire une licence 2, licence 3 ou licence 4. Il s’agit de la licence qui autorise les débits de boissons à vendre de l’alcool dans leur établissement. S’il existe effectivement différents types de licences, une seule permet de vendre tous types d’alcools (vins, bières ou alcools forts notamment) : il s’agit de la licence IV. Cette licence est la condition indispensable à l’ouverture d’un débit de boissons, aujourd’hui, en France. Sans elle, la vente d’alcool est en effet tout simplement illégale et la peine encourue est la fermeture de l’établissement et une amende correctionnelle de 3750 euros hors récidive.

Explications : comment peut-on obtenir cette licence bar à Aix en Provence ?

Il n’existe qu’une seule et unique solution pour obtenir une licence bar à Aix en Provence. Il faut en racheter une à quelqu’un qui la possède. En effet, les préfectures ont reçu l’ordre il y a quelques années de ne plus attribuer de nouvelles licences. De fait, leur nombre se réduit d’années en années.

Une fois que l’on a trouvé une licence à racheter, il reste encore à faire un choix : souhaite t-on utiliser cette licence au même endroit, ou souhaite t-on la déplacer ? Ce choix est en réalité crucial : déplacer une licence requiert nécessite une demande de transfert ou de translation de la licence  avec la Préfecture pour obtenir l’autorisation d’exploiter la licence, et ce que l’on choisisse de la déplacer à l’intérieur même de la ville ou dans une ville voisine du même département. Il convient donc d’être très vigilant sur ce point car des règles liées aux zones protégées peuvent s’appliquer. Il ne faut donc pas mettre « la charrue avant les boeufs » et ne pas signer un bail commercial si on n’a pas bordé avant tous les aspects légaux d’un transfert.

Quelles sont les modalités pour utiliser la licence bar à Aix en Provence ?

Dès lors que l’on a obtenu l’accord de la Préfecture sur la localisation de sa licence 4, un point reste à mettre en oeuvre : l’obtention du permis d’exploitation. On l’appelle souvent improprement le stage licence 4. Celui-ci est soumis à des modalités différentes suivant que l’on ait ou pas de l’expérience dans le métier. C’est la dernière étape avant de pouvoir enfin ouvrir son bar à Aix en Provence. Cependant, le stage comprend un survol complet de l’activité de cafetier ou de restaurateur dans ses aspects légaux, il est donc recommandé de le faire le plus tôt possible pour profiter des enseignements à appliquer notamment à l’obtention d’une licence 4. Souvent on trouve de nombreux « experts » dans le domaine, c’est « radio bistrot ». Le stage permis d’exploitation à Aix en Provence vous apportera tous les éléments pour installer en toute sérénité votre affaire de bar ou de restaurant. Ne vous laissez pas polluer par les « légendes urbaines » et profitez d’une formation au permis d’exploitation de qualité.