Licence bar à Bordeaux


Formation en licence 4 à Bordeaux : une nécessité pour la préparation dans le métier !

La licence 4 ou grande licence est une autorisation permettant de servir de boissons alcoolisées des groupes 4 et 5 dans votre débit de boissons et de tous les autres groupes. Pour obtenir cette licence, il est nécessaire de suivre un stage en permis d’exploitation. Grâce à ce dernier, vous pourrez effectuer toutes les démarches nécessaires pour l’obtention de cette licence que ce soit pour sa mutation, pour son transfert ou pour sa translation. Un organisme agréé par le ministère de l’Intérieur sera en charge de celui-ci et il devra être effectué pour toutes personnes souhaitant procéder à l’ouverture d’un établissement de débits de boissons à consommer sur place ou encore à sa mutation ou à son transfert ou translation comme les bars ou les hôtels et chambres d’hôtes, les snacks et restaurants et les discothèques ainsi que ceux possédant une licence restaurant ou petite licence. A l’issue de la formation, un certificat sera remis aux participants afin qu’il puisse s’en servir pour compléter sa déclaration d’obtention de licence 4 auprès de la Mairie à Bordeaux. Cette formation a été stipulée par la loi sur l’égalité des chances en 2006. Aussi, il y a lieu de connaitre le programme de ce stage, les objectifs qu’ils visent, les règlementations qui le régissent ainsi que son déroulement.

Quels sont les objectifs d’une formation licence 4 à Bordeaux ?

Un stage en grande licence permet aux participants d’acquérir plus amples connaissances non seulement concernant leurs droits et obligations en étant détenteurs d’un débit de boissons alcoolisées, mais aussi des différentes règlementations qu’ils devront suivre. Cette formation a pour but de professionnaliser ces exploitants et de les préparer à tout problématique pouvant survenir durant leur travail. Cette formation vise donc à ce que les stagiaires puissent :

  • Connaitre les différents cadres législatifs et les normes jurisprudentielles s’imposant à eux ;
  • Connaitre les risques et sanctions administratives ou pénales encourus en cas de non-respect des règlements et des codes de santé publique ;
  • Prendre conscience de leurs obligations et responsabilités ;
  • Etre avertis des tous les incidents pouvant survenir dans leur établissement comme la consommation abusive d’alcool, les différents bruits engendrés par l’établissement, la protection des mineurs ou encore la consommation du tabac et de produits stupéfiants ;
  • Connaitre les arrêtés municipaux et préfectoraux rattachés à ces établissements.

Une fois la formation terminée, les stagiaires auront les connaissances nécessaires et seront plus aptes à diriger ou à travailler dans un débit de boissons alcoolisées.

Quel est le programme du stage en licence 4 dans cette ville ?

N’étant effectué que par un organisme agréé par le ministre de l’Intérieur, les thèmes abordés dans ce stage sont également définis par ce dernier. Aussi, afin de préparer les exploitants et de les aider à avoir toutes les connaissances nécessaires à la fin du stage, les points à traités sont donc :

  • Les responsabilités de ces stagiaires ;
  • Les différentes infractions pouvant avoir lieu et les mesures à prendre afin de les éviter ;
  • Les sanctions encourues, comme la fermeture administrative, en cas de transgression de la loi ;
  • Les conditions d’obtention de la licence ainsi que sa spécificité ;
  • Les différentes obligations des débitants de boissons alcoolisées comme le respect de l’ordre public ou les obligations concernant l’animation de ce débit ;
  • Les codes de la santé publique ainsi que les normes sanitaires à respecter ;
  • Les lois, arrêtés et règlementations se rapportant à ces établissements servant de l’alcool aux clients.

Tous ces thèmes devront donc être traités afin que chaque stagiaire puisse prendre connaissance de son rôle et de ses responsabilités. Pour s’assurer de la maitrise de ces thèmes, à la fin de la formation, une évaluation des connaissances sera pratiquée. Une fois celle-ci réussie, un certificat d’une validité de dix (10) ans sera remis à chaque participant afin qu’il puisse s’en servir pour la déclaration de leur licence 4 auprès de la Mairie.

Les règlementations relatives à la pratique de la formation en licence 4 à Bordeaux

Pour tout exploitant de débit de boissons alcoolisées, le suivi de ce stage est indiqué dans la loi numéro 2006-396 du 31 mars 2006 portant sur l’égalité des chances, celle-ci étant parue dans le journal officiel du 02 avril 2006. Cette loi affirme donc que toute personne désirant ouvrir un établissement servant de l’alcool doit se soumettre à une formation en permis d’exploitation avant d’obtenir sa licence. Elle a été mise en application en avril 2007. Puis, depuis 2009, toute personne souhaitant posséder une licence en restauration doit également faire cette formation. Enfin en 2012, les personnes concernées par l’obligation se sont multipliées. Aussi, outre l’ouverture, toutes les personnes souhaitant procéder à un transfert ou à une mutation ou à une translation de débits de boissons consommables sur place sont également tenues de suivre le stage.

Quelles sont les modalités de cette formation à Bordeaux ?

D’une part, comme pour toutes les formations en grande licence dans les autres villes de la France, les modalités pédagogiques du Stage licence 4 bordeaux est également axées sur une animation de groupe. Le formateur aura pour but d’animer chaque séance afin que les participants puissent avoir une étude de cas ou une mise en situation pratique. Aussi, pour avoir cette situation pratique, des mises en scène ou encore des exemples de cas permettant de savoir quelles seront les bonnes réactions à adopter seront faites. Afin de l’aider, un vidéoprojecteur sera fourni au formateur. Concernant la formation, celle-ci se fera en présentiel ou en inter entreprise. D’autre part, concernant les modalités d’évaluation, des questions de connaissances seront posées à chaque participant à la fin du stage.

Par ailleurs, concernant la durée de la formation, elle est de 20 heures soit environ trois (3) jours pour les exploitants possédant moins de dix (10) ans d’expérience dans la gestion de ces débits de boissons alcoolisées. Pour ceux possédant plus de dix (10) ans, cette formation dure 7 heures effectuées en une (1) journée. Pour la troisième catégorie, c’est-à-dire les exploitants de la licence restaurant ou petite licence ainsi que ceux des établissements vendant de l’alcool entre 22 heures et 8 heures du matin, ce stage sera pratiqué en 7 heures soit en une (1) journée.

Avant d’ouvrir un bar à Bordeaux, mieux vaut bien se renseigner : si l’entreprise paraît simple, les embuches sont nombreuses avant le véritable lancement d’un bar. Présentation des étapes permettant d’obtenir la licence bar à Bordeaux.

Présentation de la licence bar : de quoi s’agit-il ?

La licence bar est le sésame indispensable à l’ouverture d’un débit de boissons en France. Cette licence bar est plus communément appelée « Licence 4 ». Tous les bars que l’on fréquente la possède. Si ce n’est pas le cas, ils sont hors la loi. Cette licence est en effet la seule en France qui donne l’autorisation au débit de boissons de vendre absolument n’importe quel type d’alcools, des boissons les plus fortes comme le whisky ou le cognac à d’autres, moins fortes, comme la bière, le vin ou le champagne.

Il existe deux autres licences (les licences 2 et 3) dont l’utilisation convient davantage à des lieux de restauration collective qu’à des bars.

Comment faire pour obtenir une licence bar à Bordeaux ?

Il est temps de se mettre en quête de cette fameuse licence bar. Problème : l’état n’en délivre plus aucune depuis le début des années 90. Pour mettre la main sur une telle licence, il faudra donc la racheter à un propriétaire souhaitant la revendre. Pour cela, 3 solutions sont possibles. La première (appelée « transfert ») consiste à utiliser la licence au même endroit après le changement de propriétaire. Il s’agit de la solution présentant le plus fort taux d’autorisation par la préfecture. Mais il est aussi possible d’exploiter la licence ailleurs, que ce soit ailleurs dans la même ville, ou ailleurs dans une ville du même département. Dans les deux derniers cas de figure (appelés respectivement « translation » et « transfert »), un dialogue continu avec la préfecture est indispensable.

Quelles sont les modalités de l’utilisation d’une licence bar à Bordeaux ?

Dernière étape avant de pouvoir ouvrir un bar à Bordeaux : l’obtention du permis d’exploitation à la licence bar. Sans ce permis, la licence est ne pourra être mutée. Cette formation, mise en place par l’Etat, vise à donner l’ensemble des bases nécessaires à la gestion parfaite d’un débit de boissons. Elle a donc été pensé pour aider le futur gérant. De ce fait, elle aborde de nombreux sujets au coeur du métier de barman.

Lorsque ces conditions sont remplies, plus rien ne s’oppose à l’ouverture d’un bar à Bordeaux !