Devenir barman à Bordeaux, les conseils pour débuter dans le domaine

Vous souhaitez travailler en tant que barman dans un bistrot, un café, une boîte de nuit ou un restaurant se trouvant à Bordeaux ? Découvrez dans ce mini-guide les informations nécessaires pour bien commencer ce métier. Quelle est la mission du barman ? Le barman est le personnel qui est en charge de l’espace bar se trouvant dans un établissement. Comme il est en relation directe avec la clientèle, il est nécessaire qu’il sache créer une ambiance propre à son univers. Sa première mission c’est de servir des boissons simples et d’élaborer les cocktails commandés par les clients. Il n’est pas rare qu’il est appelé en salle tout en contribuant à la création d’une atmosphère propre à sa personnalité et à l’identité de l’établissement qui l’emploi. Quels sont les rôles du barman ? Les rôles du barman ne se limitent pas uniquement dans la préparation des boissons et cocktails que les clients commandent. Travaillant de manière autonome, il prépare et nettoie la salle ainsi que les tables avant l’ouverture de l’établissement sans oublier l’entretien et le nettoyage des équipements qu’il utilise pour le bon déroulement de son travail. De ce fait, il doit suivre une formation hygiène alimentaire à Bordeaux afin de connaître les règles régissant le milieu. Outre cela, le barman se charge également de la plonge des verres, la gestion de stock des boissons, l’accueil des clients, le service lorsqu’il manque de serveurs, la création des animations et bien évidemment la préparation des boissons et des cocktails. Quelles sont les qualités requises pour le métier de barman ? La première qualité que le barman doit avoir c’est certainement le sens de la communication. Comme il est toujours en contact avec la clientèle, il doit faire preuve d’une excellente capacité relationnelle. Discrétion et diplomatie doivent être les mots d’ordre de ce professionnel. Le travail d’un barman nécessite également une bonne capacité physique étant donné qu’il sera amené à travailler toujours débout et à effectuer son service très tard jusqu’au soir.Inédit : Formation à distance en E-Learning - Cliquez ICI pour en savoir plus Mis à part cela, il est également important qu’il reste organisé et créatif, tout en sachant parler une autre langue étrangère. A noter que le métier de barman nécessite le suivi d’une formation adapté à cet effet, n’hésitez pas à vous inscrire pour une formation permis d’exploitation à Bordeaux. Vous pourrez apprendre les dessus du métier au cours de...
read more

Le caviar, une tradition dans la famille Lalagade

Caviar Volga est une entreprise d’import-export de produits alimentaires de luxe ; la Maison du Caviar est quant à lui un restaurant prestigieux de Paris. Ces deux entreprises appartiennent à la famille des Lalagade, travaillant depuis des décennies dans la filière du caviar, l’or noir des mers. Ainsi, depuis Fernand de Lalagade, l’entreprise passe de génération en génération dans la famille. Le dernier à avoir la direction est aujourd’hui Cyril de Lalagade.Inédit : Formation à distance en E-Learning - Cliquez ICI pour en savoir plus Caviar Volga et la Maison du Caviar dirigé par Fernand de Robert de Lalagade et sa femme Fernand de Robert de Lalagade a fondé la société Caviar Volga en 1931. Officier de l’armée de terre à l’époque, il ramenait déjà toute sorte de produits alimentaires à Paris. Sa rencontre avec deux individus russe a changé sa vie. C’est grâce à cela que Caviar Volga verra le jour. Fernand de Lalagade dirigera sa société pendant près de vingt ans, en collaborant avec les russes, avant de changer son fusil d’épaule et s’associer avec les iraniens pour leur caviar. En effet, le Shah d’Iran a accepté de donner à Caviar Volga l’exclusivité du caviar de son pays en 1956. C’est cette même année que Fernand de Lalagade fondera également la Maison du Caviar, vitrine des produits de la marque Caviar Volga. Les particuliers pouvaient ainsi y faire leurs achats ou bien déguster le caviar sur place. Fernand de Lalagade reste à la tête de son entreprise jusqu’au moment de sa mort, à ses 93 ans. C’est sa femme qui prend ensuite sa place, étant plus jeune que lui de 30 ans, elle était encore tout à fait en âge de diriger une entreprise. Cyril de Lalagade aux commandes de la Maison du Caviar Odette de Lalagade, grand-mère de Cyril de Lalagade et veuve de Fernand de Robert de Lalagade a été pendant un temps la responsable des deux sociétés laissées en tant qu’héritage par son mari. D’une grande beauté et d’une élégance rare, elle a laissé une grande impression dans le monde du caviar qui lui a valu le surnom de la Reine du caviar. Son petit fils est venu lui succéder quelques années après sa prise de pouvoir. Ce dernier est devenu un nom que tout le monde retient encore autant pour ses connaissances dans le domaine du caviar, qu’il partage sans soucis que pour sa...
read more

Comment choisir un vin de qualité ?

Le choix du vin est souvent l’un des petits soucis des amateurs lors d’un repas. Entre la couleur du vin, la texture ainsi que son goût, il faut bien se renseigner avant de se lancer. Il arrive également de vouloir du champagne, du champagne de qualité et tomber dans le dilemme entre le blanc ou le rosé et ses variantes. Toutefois, si le budget étant souvent le premier critère de choix, il existe également d’autres paramètres permettant de trouver la bonne bouteille de vin. Quelle couleur de vin choisir ? Savoir choisir un bon vin est un défi de taille pour tous les amateurs ou aussi spécialistes. Que ce soit pour :Inédit : Formation à distance en E-Learning - Cliquez ICI pour en savoir plus un dîner pour séduire la femme de ses rêves, un dîner avec les collègues/amis, un bel repas de dimanche, Le vin est l’accompagnement par excellence pour agrémenter la saveur des plats. Pour cela, la couleur du vin est l’un des critères de choix permettant de dénicher la bonne bouteille. En effet, à chaque mets sa bouteille idéale qui saura rehausser les goûts et saveurs du plat. La principale règle étant néanmoins : plus le plat est fin, sophistiqué, plus le vin qui se marie avec, se voudra léger. Ainsi, il faut également tenir compte de la tradition qui veut que le foie gras soit toujours accompagné d’un vin blanc sucré (Sauternes, Chardonnay…), la viande rouge avec du vin rouge, les pizzas s’accompagnent surtout avec du rosé (Rosèita, Armonia Rosé…) et les choucroutes se marient principalement avec  un vin blanc âcre tel que le Riesling (Alsace) ou aussi le Gewurztraminer. Toutefois, il est important de se renseigner sur certaines règles culinaires pour choisir le bon vin. Un plat sucré ou amer avec un cru, et un plat salé avec un vin dur ou racé. Les amateurs de vin et ceux qui souhaitent offrir un cadeau original à l’occasion d’une fête ou un petit régal à ses proches,  peuvent recourir aux sites des cavistes en ligne. Ces boutiques proposent différentes idées pour trouver le meilleur accord entre un mets et un vin. Comme elle expose des idées originales de cadeaux autour du vin. En voici un exemple: http://www.cavisteauthentique.com/cadeaux.html. Quel champagne de qualité choisir ? Les bulles sont un accompagnement de luxe à tous les festins. Toutefois, il est nécessaire de savoir que tous les champagnes ne peuvent pas toujours accompagner le même...
read more

Pourquoi suivre une formation HACCP ?

« Analyse des dangers – Points critiques pour leur maîtrise », c’est l’expression qui traduit parfaitement le terme anglais « Hazard Analysis Critical Control Point » abrégé par HACCP. Cedernier est un système né aux États-Unis vers les années 60 avec la préparation des aliments des premiers astronautes. La préparation a exigé le respect des normes d’hygiène en alimentation. Le terme s’est ensuite répandu dans le domaine de l’agroalimentaire et dans le monde entier. Le HACCP n’est pas une norme comme la certification ISO, mais il est juste un outil de travail, un système reconnu internationalement. Le système HACCP. Le HACCP est un système de gestion qui a pour principal objectif d’identifier, d’évaluer, de prévenir et la maîtriser les dangers autour de la sécurité alimentaire. Il est à souligner que la formation haccp est obligatoire dans la restauration depuis le 1er octobre 2012. Une personne au moins au sein de l’équipe du restaurateur doit avoir suivi cette formation qui dure 14 heures. Ce système se repose sur 7 principes et 12 étapes. Les méthodes peuvent être partiellement modifiées pour être adaptées à l’activité du professionnel. Cette formation est beaucoup plus destinée aux professionnels travaillant dans la restauration collective, dans les cafétérias, dans la restauration rapide, dans les salons de thé et dans la restauration en libre service. Ne sont pas obligés à suivre cette formation les personnes du service traiteur, des tables d’hôte et les chefs cuisiniers à domicile. Pour les personnes ayant une expérience de plus de 3ans, la formation peut être réduite à 7 heures. Pourquoi faire une formation HACCP ? Durant la formation, des techniques sont partagés avec les participants afin de maîtriser ainsi que de prévenir les risques dans la restauration et les domaines similaires. Les actions de maîtrise et de prévention vont de la prise en main des matières premières, passant par la transformation, jusqu’à la consommation finale. Le personnel après la formation pourra maîtriser ce qu’est la sécurité alimentaire. Il sera aussi en mesure de mettre en place des actions qui vont vous permettre d’offrir à la clientèle des produits de qualité. Le professionnel pourra ainsi maîtriser les produits sur lesquels il travaille. La personne en possession du certificat pourra se lancer dans la conception de nouveaux produits alimentaires. Elle peut aussi travailler avec une entité de la restauration afin de l’aider de mettre en place un système de sécurité...
read more

Quel vin choisir pour égayer vos plats de fêtes ?

Vin blanc, vin de cépages ou vin de fête, que de large gamme de vins frais à découvrir chez HometsVins pour accompagner les mets avec prestige. Pour cela, il existe une deux catégories d’Accords Mets Vins pour apprécier le repas : harmonie et contraste. Comment choisir son accord mets vins ? Il n’y a pas de règles régissant le choix de l’accord. Pour ceux qui optent pour l’accord mets vins d’harmonie, c’est le choix de raccorder le plat et le vin, c’est-à-dire, le vin servira de complément et de rehausseur à un élément du met. Selon le plat, le vin peut ainsi accentuer la tendresse, la saveur des assaisonnements… Pour ceux qui choisissent l’accord de contraste, c’est de créer une opposition entre le vin et les saveurs au plat. Ce contraste engendre un équilibre et évite la saturation. Quel vin choisir avec un plat ? Réussir l’accord mets vins est un enjeu de grande envergure pour tous les gourmands. Cependant, le choix du vin est un défi de taille si l’on veut épater ses invités. Pour cela, voici quelques conseils pratiques pour trouver la bonne bouteille en accord avec le plat. Tout d’abord, le choix du vin devrait être influencé par les quatre éléments qui sont : les saveurs dominantes au plat, le style, la texture et l’intensité. Ces éléments sont importants pour trouver l’accord mets vins le plus harmonieux. Voir plus sur le site HoMetsVins Cependant, pour ceux qui ne s’y connaissent guère en la matière, le vin blanc est la première option parce que tout lui va. Et contrairement à ce que certains pensent, le vin blanc peut bien se marier avec du fromage. Un vin sucré peut même s’accorder avec un fromage très fort. Le contraste de la douceur et de l’intensité sera encore plus succulent. Autrement, le vin rouge convient bien aux viandes rouges. Toutefois, il faut aussi penser à marier l’opposé pour le grand plaisir des papilles. Il est aussi possible de servir plusieurs vins lors du repas. Dans ce cas, la simple règle qu’il faut suivre sera de commencer avec les bulles pour terminer avec une note sucrée. Les vins moelleux seront à servir au dessert, sauf s’il y a du foie gras au...
read more

Ce qu’il faut savoir pour devenir barman

Le métier d’un barman est passionnant et lucratif, mais il n’est pas bon pour tout le monde. Un barman doit avoir du potentiel et prêt à travailler des heures indues, traitées avec des clients grossiers et en état d’ébriété, et jongler avec plusieurs tâches à la fois. Lisez la suite pour savoir comment poursuivre cette carrière compétitive. Répondre aux exigences Vous devez avoir au moins 18 ans pour travailler comme barman, bien que certains états exigent que vous soyez 19 ou 21. Certains États exigent également que les barmen prennent des cours de sensibilisation à l’alcool avant de commencer le travail. Vérification auprès de votre ville pour clarifier les exigences spécifiques. Effectuez une ou les deux éléments suivants : Certains bars embauchent des personnes qui ont tout juste terminé l’école de barman, tandis que d’autres préfèrent promouvoir des Barbacks ou leurs propres serveuses de cocktail à des postes de barman. Les Barback sont les assistants des barmans. Leurs tâches comprennent la collecte des verres vides, la préparation des plateaux de garniture, faire de la glace, essuyer la barre, etc. Tandis que les serveuses de cocktail sont tenues de livrer des boissons alcoolisées à des clients dans les bars, salles de concert, et autres débits de boissons. Les deux postes vous donneront une expérience pratique de travail dans un bar et vous préparent à un avenir pour un emploi de barman. Laissez savoir à votre employeur que vous êtes intéressé à travailler comme barman afin qu’il ou elle puisse vous aviser lorsque de nouveaux postes sont disponibles. Beaucoup de pratique Peu importe la voie que vous choisissez de prendre, il faudra beaucoup de pratique avant de vous sentir à l’aise en cours d’exécution du métier de barman. La plupart des bars offrent une formation aux nouveaux employés et va commencer comme barmaid en travaillant aux côtés d’un barman expérimenté afin d’acquérir de l’expérience...
read more